mai 2018


Dominique ROBERT, Plasticien, professeur agrégé, a fait l’école Boulle, l’école normale supérieure, est en poste à l’école supérieure d’arts appliqués Boulle et vit et travaille à Paris et Orléans

Venez découvrir son exposition « PAYSAGES SOUS SURVEILLANCE » à la galerie  de L’entracte du 30 mai au 17 juin 2018. Il exposera aussi quelques oeuvres dans la salle de restauration du Mille Feuilles Sullivan.
Vernissage le vendredi 1er juin à partir de 19h
Permanences de 14h à 19h
Les mercredi 30 mai /6/13 juin
Les samedi 2/9/16 juin
Les dimanche 3/10/17 juin
Le travail de Dominique Robert est manifestement tourné vers l’expression laissée à la couleur.
Les thématiques sont paysagères, une nature observée ou fantasmée. Un cadrage est effectué comme pour entrer plus avant dans le sujet qui reste celui de la peinture avant tout.
La vie de la peinture s’écrit, se décrit elle-même. Tantôt coulures, tantôt citron, tantôt ornements.
Il est question ici de laisser la fluidité s’exprimer, d’être dans la souplesse, la contemplation d’un écoulement, d’un suintement, d’un glissement. Le liquide s’exprime, la pesanteur attire.
C’est aussi un travail de strates avec la trace de sa mémoire, trace du temps, des phases parfois interrompues, c’est un constant palimpseste. La couleur, au centre de l’expression, est scintillante, vive, brute parfois, c’est l’essentielle énergie de ce travail.
Les formats oscillent entre la surface petite et d’autres plus vastes, le travail est comme sur une peau, un papier, un vélin.
Il donne à voir et propose un espace de contemplation ou la psyché peut errer et se poser,  sur papier, sur toile, à l’acrylique avec des rehauts de pierre noire.
Ce travail est en dialogue constant avec une pratique de l’écrit, du journal au quotidien.

Publicités

Rémi Toulon est déjà venu à Bièvres, il accompagnait Marie Busato… J’ai, nous, vous avons aimé… Alors, entre 2 concerts au Sunside et au Jazz café Montparnasse, il a la gentillesse de venir à Bièvres avec son trio pour une belle soirée jazz qui devrait passer par une étape diner en terrasse ( le 9 juin… ça devrait le faire !) et de terminer en musique ! Il y aura tout… la vue sur la vallée avec le coucher de soleil, un bon repas fait maison et surtout les notes de Rémi Toulon trio ! A ne pas rater !

Pensez à réserver au 01 69 85 32 69 ou contact@millefeuilles.biz

Diner Formule unique 20€ – Participation à la musique 10€

 REMI TOULON TRIO

Sur scène depuis l’âge de quinze ans, Rémi Toulon s’est frotté au Jazz sous toutes ses formes. Un appétit musical et un goût prononcé pour l’éclectisme l’ont amené à participer à plus d’une vingtaine d’albums et à multiplier les rencontres et projets musicaux en tant que pianiste, compositeur ou arrangeur, en France et à l’étranger.

L’enregistrement de l’album « Novembre » en 2011 initie la collaboration du pianiste avec Jean-Luc Arramy (contrebasse) et Vincent Frade (batterie).

L’année suivante, le trio remporte le 1er prix du trophée International d’orchestres organisé par le festival Jazz à Montauban et a donné depuis une longue série de concerts en clubs ou festivals, dont Jazz in Marciac.

L’album « Quietly » (2014), sélectionné par FIP et France Musique, est salué dès sa sortie comme « Révélation » par Jazzman/Jazz magazine.

Avec cette même rythmique plus soudée que jamais, Rémi Toulon vient de signer « Adagiorinho », un opus à la frontière entre Jazz et musiques du brésil.

Une musique généreuse, un plaisir de jouer évident, un univers à la fois personnel et ancré dans la grande tradition du trio Jazz… A découvrir d’urgence !

 » Rémi Toulon, musicien français éclectique et surdoué  » J. Badini, France Musique

 » Ils ont une façon, par leurs arrangements, de réinventer l’art du trio jazz à chaque morceau, qui est tout à fait réjouissante. » Franck Bergerot

 

 » Compositions et arrangements soulignent des mélodies attachantes, une efficacité rythmique redoutable et un lyrisme bien dosé «   Jazz Magazine