A l’occasion du Printemps des poètes, Les Mille Feuilles vont accueillir Carine Sanson pour l’exposition des originaux des illustrations des Fables du Labyrinthe aux éditions Illador

  • du 10 février au 10 mars à Ville-d’Avray, l’exposition se clôturera par une dédicace de ce très beau livre le 9 mars à 17h30 et nous vous proposons de venir faire un boeuf poétique*.
  • du 11 mars au 9 avril à Bièvres, une dédicace sera organisée le 24 mars à partir de 17h30 et nous vous proposons à nouveau de venir faire un boeuf poétique*.

Mais qu’est-ce que faire un boeuf poétique ? Vous avez déjà entendu parler de taper un boeuf ou de jam session… « réunion impromptue de musiciens… jouer tous ensemble en laissant la part belle à l’improvisation » et tout commença dans les année 20 au boeuf sur le toit, cabaret où se retrouvait musiciens, poètes, artistes pour jouer et chanter librement… Alors venez déclamer votre poésie ou celle que vous aimez aux Mille Feuilles !

De l’impressionnant Labyrinthe conçu pour instruire le Dauphin à Versailles, il ne reste désormais que de belles gravures oubliées.
Imaginé par Charles Perrault, il fut aménagé par André Le Nôtre à partir de 1668 près de l’Orangerie. Avec ses trente-neuf fontaines, il illustrait une sélection de fables d’Ésope. Ce chef-d’oeuvre de culture et de pédagogie, situé sur le terrain de l’actuel Bosquet de la Reine, n’aura duré qu’un siècle.

Le Labyrinthe de Versailles fut aménagé dans les jardins du château, par André Le Nôtre à partir de 1668, sur une idée de Charles Perrault. Plus qu’un nouveau bosquet, il constituait une véritable bibliothèque, ses fontaines illustrant chacune une fable d’Ésope dans le but d’instruire le Dauphin. Quelques années auparavant, Jean de La Fontaine avait publié les six premiers volumes des Fables d’Ésope mises en vers destinées elles aussi au Prince. Mais, quelque peu en disgrâce auprès du roi, il ne fit pas partie de « l’équipe du Labyrinthe » composée de Perrault, Le Nôtre et Benserade. Ce livre parcourt une à une les fontaines de ce bosquet pour le faire renaître dans nos esprits, il donne à lire les fables originelles d’Ésope qui leurs étaient associées, ainsi que celles de ses successeurs comme Phèdre, La Fontaine et les autres.

Publicités