détail orpailleur

L’orpailleur – Albert Bensoussan
Al Manar – 16€

C’est une flèche qui vibre, vole et s’envole encore. Vers un havre lointain où le miel se butine et s’embrasent les corps. L’amour est en fin de monde. Nagasaki : l’abeille y darde ses rayons. Fleur est offrande aux démentes lèvres. Infini l’essor, sans bride les ciels où s’aiguisent les promesses. Le cantique se scande à trois temps, quand l’haïku aux dix-sept pieds se prend pour un mille-pattes, tant sa hâte est grande à poser au zénith. L’amant ici est hors d’ailleurs, tamisant les sables, tout mystère dévoilé, forant la nue, digue submergée. Il sait qu’au-delà des fronts, en terre de nulle part, se tapit l’aimante, l’acmé…

Mais le temps est un méchant. À l’efflorescence, succède, fatale, la fanaison. Rose au matin, pourpre à midi, vidée de sève en spirale déchue. Toute fleur bue, spasme dévoyé. Cris en terme, cristaux noirs voilant l’ardent obi. Et le barde dévalant en crise comitiale. Mais où m’est Kumiko, l’éternellement belle, noyée de flou, désir fou, ô ma halte délétère… ?

Ci-gît l’orpailleur.     A. B.

 

Albert Bensoussan, traducteur de plusieurs auteurs hispanophones majeurs, dont le prix Nobel, Mario Vargas Llosa, est aussi l’auteur de plusieurs romans, biographies et essais. Il a publié entre autre Dans la véranda et Mes algériennes chez Al Manar. Albert Bensoussan est aujourd’hui Professeur émérite de l’université de Haute Bretagne.

Albert Bensoussan est l’auteur d’une œuvre protéiforme dans laquelle la poésie n’est pas absente, loin s’en faut. L’orpailleur, en est la preuve, il s’agit d’un long poème enchaînant 400 haïkaï pour dire la rencontre des corps.

Tirage courant et tirage de luxe en forme de leporello (91 x 30 cm) illustré par un dessin original de nus d’Albert Woda, plusieurs exemplaires sont actuellement exposés au Mille Feuilles.

Albert Woda, peintre, graveur, éditeur  méditerranéen d’origine polonaise, a notamment accompagné de manières noires ou de pointes sèches Edgar Allan Poe, Federico Garcia Lorca, Lao Tseu, Siham Bouhlal…

Venez découvrir cette oeuvre, la rencontre d’un auteur, d’un peintre et d’un éditeur… au coeur de Bièvres… en dégustant un thé vert de Noël ou un verre de viognier du Duché d’Uzès…

Publicités