en vente au Mille Feuilles – 14,00€

 Quand on évoque la cuisine chinoise, il faut plutôt parler des cuisines chinoises car l’aspect régional est fondamental à la compréhension de cette cuisine, bien que tous les cuisiniers chinois partagent des techniques communes. Les variations entre régions sont dues en partie aux très grandes disparités géographiques et climatiques, et à un réseau de communication limité jusqu’à très récemment.

Depuis trente ans, Georges London étudie et pratique les cuisines chinoises. Sa vie professionnelle de physicien de l’infiniment petit l’a mis en contact avec des collègues chinois qui l’ont initié aux cuisines de la Chine. Il a publié Un Tour Gastronomique de la Chine qui a reçu le 2e prix du Meilleur livre de cuisine chinoise au monde, Gourmand World Cookbook Awards 2011.

Georges London sera présent mercredi 3 octobre dans la cuisine du Mille Feuilles pour superviser la réalisation du Poulet impérial. Un Poulet biologique de Bièvres et Impérial ! Et si le plat vous plait, il ne vous restera plus qu’à acheter le livre ! Et je suis certaine que Georges London sera ravi de vous le dédicacer.

Poulet impérial

C’est un plat classique du Sichuan mieux connu en Occident sous le nom de «Poulet Gōng Bǎo», probablement associé à un préfet du Sichuan du 19e siècle, dont le titre était Gōng Bǎo ou gardien du palais. Apparemment, l’évocation du nom d’une personne importante donne plus de prestige au plat. Le nom du plat est devenu curieusement politiquement incorrect pendant la révolution culturelle.

 

Ce plat séduira votre palais avec sa large gamme de goûts et  d’arrière-goûts: épicés, poivrés, savoureux, légèrement doux et aigres. On peut remplacer les piments rouges par des piments verts ou le poulet par du porc ou des crevettes, mais il n’est pas possible d’oublier les cacahuètes qui doivent être fraîches et non-salées. Le plat est léger et aromatique, sans beaucoup de sauce, et visuellement très réussi.

Publicités