mai 2011


J’plaisante… Il n’a pas commencé.

Je me disais que cela faisait un moment que je ne vous avais pas écrit… Je veux dire vraiment écrit. Alors je cherchais une excuse, puis un titre… Accrocheur !

J’ai plein de petites nouvelles mais pas de quoi écrire un vrai billet, alors je me suis dit que j’allais improviser, juste pour le plaisir de vous écrire quelques mots. Je n’ai pas le temps de lire, en tout cas sans rapport avec ma nouvelles activités de libraire mais j’essaie de garder un peu de temps pour vous écrire.

Commençons par les nouvelles, ou les rappels :

– Véronique Durruty est venu installer ses photos lundi, jour de fermeture du Mille Feuilles. Quelle chance j’ai de rencontrer ces artistes, musiciens, peintres, photographes ! Des moments privilégiés ! De simplicité, de dialogue, parfois d’angoisse.

« Comment fixer cette photo ? Est-elle droite ? Mince, comment faire, le cadre est de travers… Nous n’y arriverons pas… Comment fonctionne ce système ? C’est beau… » Un grand merci à Véronique Durruty pour être venue avec ces photos dans notre jolie campagne par le RER B, puis C… Elle a retardé son départ pour le Mustang pour installer son expo , avancé son retour pour la dédicace au « Mille Feuilles »… Merci… Merci… Les premiers visiteurs ont pu apprécier ses photos, acheté ses livres. Deux jours déjà, deux jours seulement… J’aime les couleurs, j’aime le flou, j’aime la profondeur, j’aime la sensation, j’aime l’aspect du papier qui donne un grain, une impression de peau, de poudre… L’odeur, le toucher sont là, tout près… Ne fermez pas les yeux mais ouvrez-les tout grand et profitez 🙂 Nous vous attendons… C’est au Mille Feuilles, du 24 Mai ou 8 juin, avec une dédicace le 5 juin, pendant la foire internationale de la photo, à Bièvres. Au menu, il y a aura des plats indiens, forcément… J’en profite pour vous signaler l’exposition « l’heure des loups »organisée par sa galerie Le Pictorium du 9 juin au 7 septembre 2011.

Vitrine Véronique Durruty

– Hier, le 24 Mai, Bob Dylan a fêté ses 70 ans… On remet ça vendredi au Mille Feuilles, Curry indien d’agneau (pour honorer l’expo de Véronique Durruty !), gâteau d’anniversaire et concert ! 36€, le repas plus le concert. Il reste encore quelques places. Nous avons, comme d’habitude fait une sélection de livres sur Bob Dylan… Réservation au 01 69 85 32 69

– La foire internationale à la photo se prépare. Eloïse, notre libraire, spécialiste des beaux livres et des livres pratiques, a fait rentrer plein de livres sur la photo, beaux livres, livres techniques, livres sur Nadar,… J’y passerais bien quelques heures à les feuilleter, photos de voyage, de paysages, photos de nus, connus ou inconnus,… Venez les découvrir dès à présent ! Pour faire plaisir ou pour se faire plaisir !

– Il fait beau. Incroyablement beau. Depuis plus de 2 mois. Depuis que nous avons ouvert, ou presque, à quelques jours près en mars… Incroyable ! Une ouverture bénie des Dieux 🙂 Une sensation d’été ! Avec la terrasse, les parasols, les tables et les chaises de jardin, j’aurais presque l’impression d’être en vacances depuis 2 mois et demi… Robe d’été, tee-shirt à bretelles, sandalettes… Lunettes de soleil… Bronzing à 15h pendant la pause… Je bronze, difficile de faire croire que je bosse comme une folle… Et puis ce matin, avant l’ouverture, je suis allée vous cueillir des fraises, de la rhubarbe, des salades, à la ferme de Viltain; Cela faisait longtemps que je n’avais pas cueilli, enfin, en dehors de mon jardin. Le soleil était déjà mordant à 9h, incroyable. 9h au mois de mai, cueillir des fraises en tee-shirt à bretelles… hum, rien que du plaisir, et les fraises étaient bonnes, mûres, juteuses, nombreuses. 4 kg en moins d’une 1/2h. La rhubarbe apprécie moins la sécheresse, le champs a souffert, les tiges ne sont pas gorgées de jus, un peu creuses, alors que c’est un fruit de saison. Voilà, je ne peux que vous conseiller une petite sortie au champs… Le matin… avant d’aller bosser. Le soir… après une journée en bureau climatisée… Ou le week-end si les journées sont trop longues (ou trop courtes, tout dépend du point de vue)… Et avant faites le détour par le Mille Feuilles pour déjeuner, boire un verre, un thé, goûter un fraisier, … Acheter le dernier Fred Vargas « L’armée furieuse » (3 ans d’attente), le tome II de Blast (aussi bon que le 1er), « Hypothermie » d’Arnaldur Indridason, sorti en poche…

– Nous préparons les animations, expositions de la rentrée, les idées fusent, pour les petits que nous avons délaissés pour le moment, pour les grands, pour vos oreilles, pour vos papilles, pour vos yeux, pour votre plaisir 🙂 Quelques pistes en vrac  : le vin, le pain (non pas le boursin… C’est pas bio), le Klezmer, Brassens, la BD, les illustrations, le dialogue, le bien-être, le plaisir (mais encore ?)

Voilà, voilà les petites nouvelles…

Plaisir de lire, plaisir d’écrire… Avez-vous déjà essayé ? Il y a toujours un atelier d’écriture près de chez vous, franchissez le pas, oubliez vos complexes, nous avons tous des qualités… Simplicité, poésie, fantaisie, force, douceur,… des choses à dire, à partager… Ecrivez ! des histoires drôles pour vos enfants, des mots torrides à votre mari, à votre amoureuse, des mots d’excuse à votre instituteur, des mots tendres à votre mère (psst, c’est la fête des mères dimanche… Un livre et une belle lettre), une déclaration d’amour pour votre fiancée, des confidences à une amie, une demande d’exonération à votre percepteur, une lettre de démission à votre employeur …

N’oubliez pas, « Ce sont les mots qu’ils n’ont pas dits qui font les morts si lourds dans leur cercueil », a écrit Montherlant.

A bon entendeur ! Salut !

J’ai enfin trouvé, grâce à de gentils clients Bièvrois, une créatrice de vaisselle. Vous pouvez dès aujourd’hui repartir avec l’assiette dans laquelle vous avez mangé ! Ou celle de votre voisin ! Ou encore les commander s’il vous faut un service complet.

De la vaisselle en porcelaine pour voyager !  Sophie-Agathe Remy, la créatrice et styliste de zephyr&co, propose des objets décoratifs et utilitaires inspirés de ses voyages et de sa passion de la mer.

Le coin lecture des enfants s’est enrichi de beaux coussins aux couleurs vives.

Vous pourrez aussi découvrir et acheter des sacs en tissu, des colliers, des boucles d’oreilles, des ceintures très colorés et réalisés avec des matériaux de récupération. Il s’agit des créations d’une autre artiste, plasticienne, Elise Patte. Elle réalise aussi des sculptures en céramiques et propose des stages de création textile pour enfants et/ou parents. Elise exposera ses oeuvres au Mille Feuilles à partir du 9 juin pour clore avec un conte le 1er juillet, mais je vous posterai un petit billet pour vous donner envie de partir en voyage avec nous 🙂

Voilà, toujours un peu plus de couleurs.

Toiles et totem de Xavier Eninger

En parlant de couleurs, les toiles de Xavier Eninger seront décrochées lundi 23 pour laisser la place aux photos de Véronique Durruty, il vous reste encore ce week-end pour venir les admirer dans la salle de restaurant.

Venez découvrir les poèmes de Victor Hugo comme vous ne les avez jamais entendus.Un voyage poétique tantôt drôle, tantôt nostalgique dans l’univers de Victor Hugo mis en musique à travers les diverses personnalités de compositeurs du 19ème et 20ème siècle.

Gabrielle Alya, chanteuse lyrique soprano colorature sera accompagnée de Olivier Cangelosi au piano pour ce récital inoubliable.

Après plusieurs concerts jazz, blues, folk… Nous allons explorer un nouveau monde musical avec ce récital lyrique.

La maison littéraire de Victor Hugo

J’aime les voix et Gabrielle est venue me proposer un projet alliant, la voix et la littérature, en s’inscrivant dans l’histoire de Bièvres, puisque Victor Hugo a séjourné très régulièrement à Bièvres au château des Roches.

J’espère que ce sera le premier récital d’une longue série car nous avons plein d’autres idées, pour les petits comme les grands.

Le prix du diner-concert est de 42€, il comprend un apéritif, un plat, un mille-feuille et le concert. Rendez-vous à 20h. Réservation au 01 69 85 32 69 ou sur contact@millefeuilles.biz

.

(suite…)

A l’occasion de la Foire internationale de la photographie de Bièvres qui aura lieu les 4 et 5 juin 2011, Mille Feuilles accueille sa première exposition photo. Vous pourrez découvrir les photos de Véronique Durruty du 24 mai au 8 juin.

Du côté librairie, nous vous proposerons ses livres « Road Book »,  « India Holi » et « Caliente » qu’elle dédicacera dimanche 5 juin.

L’exposition, »Holi, un grain de couleur en Inde », nous invite au voyage. L’inde nous offre des couleurs, des odeurs, des saveurs qui inspireront probablement nos cuisiniers tout au long de cette période.

Sa BIO

Véronique Durruty vit et travaille à Paris, son travail artistique explore le voyage par les sens et les sensations. Elle développe son approche tactile, poétique, instinctive et rigoureuse, dans différents domaines de création, principalement photographie, mais aussi film, écriture, et dessin. Elle aime métisser les genres : confronter l’oeil et le nez, l’oeil et l’oreille, l’oeil et les mots. Son travail a fait l’objet d’une vingtaine d’ouvrages et de nombreuses expositions dans le monde entier. Elle est membre de l’agence Rapho.

« [Son] appareil photographique retransmet les émotions et les vibrations en une moisson d’images à fleur de peau, sensuelles, mystérieuses, toujours harmonieusement composées (…). [Son] oeuvre personnelle exalte l’harmonie et la beauté des couleurs, des sons, des odeurs, des paysages et des corps dont plusieurs livres d’une grande liberté esthétique
et formelle constituent de véritables originaux créatifs. »
Claude Nori, Histoire de la photographie en France, des origines à nos jours, Ed. Flammarion.

Son expo : Holi, un grain de couleur en Inde

C’est une histoire d’amour entre les dieux. Krishna à la peau bleue aimait Radha à la peau claire. Il n’était pas content, Krishna, d’être plus foncé que sa bienaimée.
Heureusement les mères des dieux, comme toutes les mères, ont toujours des idées : elle lui proposa d’appliquer de la couleur sur le visage de Radha. Chaque année, pour la pleine lune de février-mars, toute l’Inde célèbre cette histoire.
C’est Holi, la fête où tout est permis. Les femmes en sari chic se saoulent de bhang, les foules dans les temples jouent aux groupies rock, chacun se transforme en arlequin mouvant. Est-ce de la ferveur ou la débauche extrême ? Happy Holi,
l’Inde est devenue folle !

Dans cette série autour de la fête de Holi en Inde, Véronique Durruty plonge au coeur de la matière avec ces photos tactiles, au plus près de la peau, entre une réalité extrême où le grain de la peau se fait palpable et un fantasme coloré, êtres d’imagination, petits hommes verts, bleus, sortis de nos rêves ou tableau qui s’anime, on croit voir tour à tour le Radeau de la Méduse, une Pieta de la Renaissance, une sculpture de terre d’Ousmane Sow, un tableau de Jackson Pollock ou de Nikki de Saint-Phalle…

Ses livres

Road Book / Véronique Durruty

La Martinière 2010

35.00 €

.

Indian Holi / Véronique Durruty

La Martinière  2008

14.00 €

.

.

Tour du monde des bouts du monde / Véronique Durruty

Aubanel 2008

32,00€

.

Aubanel / 2008 / 32.00€ /

Caliente – /  Véronique Durruty et Patrick Guedj

Aubanel 2007

32,00€
.

Méditations Marabout / 2006
Afrique en Parfums Hermé/ 2005 – Prix Guerlain 2006
Voyage aux pays des sens La Martinière / 2005
Orient Impress Kaliméro / 2003
Extérieur Nuit Flammarion / 2002
Parfums de l’Inde Flammarion / 2002
Fleur de peau Plume / 2002

Ses photographies
La maison du chocolat Abrams / 2009
Aubanel / 2008
La chimie de nos émotions Aubanel / 2007
Photographies Véronique Durruty et Thomas Goisque
Rouge Coromandel / 2001
Bouilles de Mômes Hachette / 2000
Mômes d’Asie Kaliméro / 1995
Nouvelles d’Afrique Gallimard / 2003
Sillages d’Afrique Gallimard / 2003

En attendant, n’oubliez pas de venir profiter des derniers jours de l’exposition des toiles et des totems de Xavier Eninger.

Bob Dylan aura 70 ans le 24 mai. Quand Denis m’a raconté qu’il répétait pour fêter ça à Mantes La Jolie avec une bande d’admirateurs de Bob Dylan, j’ai eu envie d’en profiter et je lui ai demandé de venir jouer au Mille Feuilles.

J’ai appelé Bob, je lui ai expliqué notre projet, ça l’a emballé… Fêter ses 70 ans sur la terrasse du Mille Feuilles, c’est vraiment original ! Loin de toutes les mondanités et des paparazzi !

Enfin…, il a dit qu’il essaierait de venir… Pas facile de se dégager…

Donc on fait tout comme, et si il vient, ce sera la cerise sur le gâteau. « La chance sourit aux audacieux ! »

Je connais Denis depuis quelques années… Mon arrivée chez Wanadoo ! Nous partagions le même bureau en… Il y a assez longtemps !

Et puis on a continué à se croiser, jusqu’à se trouver à nouveau sur le même site à Guyancourt sur mon dernier poste.

Je suis partie, il est resté, j’avais dit que j’aimerais qu’il vienne jouer au Mille Feuilles, il m’a envoyé des extraits de ce qu’il jouait, et voilà, l’excuse pour faire la fête était trop belle !

Comme quoi les employés de France Telecom peuvent aussi être des artistes 🙂 Le 5 mai, Téléssonne m’a interviewée (JT de 18h30 http://www.telessonne.fr/webtv/) et m’a demandé (OFF) si c’était vraiment si dur France Telecom. J’ai répondu que « non, pas pour moi en tout cas, c’est une boîte très humaine », trop peut-être, qui ne licencie pas de personnel même si il n’y avait plus assez de travail, même si les technologies évoluent et ne nécessitent plus le même personnel ; alors les salariés en trop sont mis de côté, « au placard’ comme on dit. Sans travail, on ne sert plus à rien, et il y a de quoi déprimer. Au début, on s’occupe, et puis on déprime car on voit les autres s’activer alors que l’on reste désoeuvré. La question « A quoi je sers » se fait de plus en plus pressante. Certains réagissent et partent ou cherchent un autre poste, d’autres s’enfoncent… Je ne suis pas psychologue ou sociologue, mais sans but, sans raison de vivre, comment peut-on tenir très  longtemps ?

Je m’égare, je vous parle de fête et je dérive vers les suicides à France Telecom… Drôle de pub !

Alors revenons à nos moutons !

C’est donc le 27 Mai, 19h45, dîner-concert, je ne sais pas encore ce qu’on mangera mais il y aura forcément un gâteau d’anniversaire ! La soirée vous coûtera 36€ (plat, dessert, 1/4 de vin, concert).

Attention les 2 premiers concerts étaient complets la semaine précédente. Réservation au 01 69 85 32 69 ou sur contact@millefeuilles.biz.

La première soirée Jazz Manouche a été tellement réussie, on a été tellement triste qu’elle se finisse (voir article précédent), qu’on a tout de suite fixé une autre date ! Vu l’agenda déjà chargé du mois de mai, nous avons retenu le 13 mai, soit 15 jours après.

Cette fois, ce sera du blues avec de l’harmonica. Je n’ai pas su résister, j’ai un tel souvenir d’un concert de Bill Deraime « Au petit journal » avec Jean-Jacques Milteau ; une soirée inoubliable avec des amis en partie disparus.

Comme Jean-Jacques n’était pas libre – enfin qu’il n’hésite pas à venir, je lui offre sa bière -, nous avons choisi le meilleur harmoniciste après lui sur la liste, et c’est une femme. Jean-Jacques Milteau doit se faire du souci car Rachelle Plas est jeune, jolie, elle a une pêche d’enfer et, en plus, elle chante !

Je crois qu’elle va mettre le feu au Mille Feuilles et nous faire passer un grand moment.

Je recherche un menu « Blues » mais ce n’est pas facile, il y a bien des plats cajun comme le Jambalaya mais cela ressemble à une paëlla et même si elle était bonne, nous allons essayer de varier les plaisirs.

Je vous promets une spécialité créole puisque le blues trouve ses origines dans le chant des esclaves noirs du Mississipi ; avec un punch ? Et un flan au coco ? Les suggestions sont encore les bienvenues 🙂

Le dîner et le concert sont à 40 €, vous êtes attendus pour 19h45 et surtout réservez au 01 69 85 32 69 ou par mail contact@millefeuilles.biz.

Évidemment je ne vais pas vous dire que c’était nul…

Mais là il s’agit de parler d’une soirée inoubliable, pour les clients du Mille Feuilles, pour moi et je crois pour les musiciens ! Nous avons la chance d’avoir eu une photographe dans la salle et je vais pouvoir ainsi partager avec vous quelques images, il ne manquera que le son !

Il a fallu tout d’abord s’installer : rapatrier quelques tables supplémentaires pour augmenter la capacité de la salle, pousser le piano inutile ce soir-là, installer les instruments. Au passage, j’en profite pour rappeler l’exposition temporaire des toiles et des totems de Xavier Eninger, j’ai la chance d’en profiter chaque jour !

Les musiciens étaient contents de se retrouver, ils n’avaient pas jouer ensemble depuis quelque temps. Leurs notes ont envahis la librairie et amusés les clients de la librairie.

Puis, ils ont diné sur la terrasse pendant que nous dressions le couvert. Je crois pouvoir dire qu’ils ont été heureux des conditions d’accueil, dîner bio en terrasse avec vue sur la vallée de la Bièvres, sous les parasols colorés. On peut trouver plus affreux comme conditions -je précise ça pour les futurs artistes -…

Les clients sont arrivés avant 20h et ont été accueillis avec une sangria. Ils se sont installés dans la salle

.

.

ou sur la terrasse puisque le temps avait décidé, au dernier moment, d’être de la partie.

La paëlla était bonne comme l’ambiance entre les convives, venus à 2, 3, 4… ou 9, de Bièvres et d’ailleurs, habitués des concert de Jazz Manouche organisé par Michel (qu’on aperçoit sur la terrasse en chemise blanche) ou non.

Et puis la musique a commencé, le Mille Feuilles a été emporté par les notes de jazz !

A la batterie Jean My Truong– remarquez en second plan le roman de Kathryn Stockett « La couleur des sentiments » que je vous conseille vivement -,

.

.

.

Au violon Mathilde Febrer – il y avait même 2 enfants de 7 ans, dont la fille de Jean My qu’on aperçoit.

.

.

.

.

A la contre-basse Pascal Sarton. Nous avons découvert que nous étions presque voisins… et qu’il passait très souvent en vélo près du Mille Feuilles. Il est bien sur le bienvenu !

.

.

.

Et enfin à la guitare, Ninine Garcia.

.

.

.

.

.

Nous avons tous été emportés. Certains passages nous ont pris aux tripes.

Ils ne nous ont pas laissé de répit, nous avons applaudi, dansé, swingué, ri, pleuré, sour, crié (pardon Benoist, notre voisin pour le bruit)… Beaucoup de bonheur et d’émotion !

Même dans mes rêves, je n’espérais pas une telle première 🙂

Et puis il a fallu arrêter,ranger les instruments, les tables, balayer, remettre le piano…

Tous sont partis à regret, certains ont commencé un cours de contre-basse.

.

.

.

La petite fille nous a dit qu’elle voulait revenir au Mille Feuilles pour le même concert, qu’elle aimait trop cet endroit…

Imaginez le bonheur d’entendre ça ! Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ?

Alors nous avons décidé d’exhausser ses voeux, au moins partiellement. Ce ne seront pas les mêmes musiciens mais d’autres et dans un genre un peu différent.

Ce sera le 13 mai, vendredi 13 😉

A suivre… Guettez le prochain billet, il y a déjà beaucoup de places réservées… Forcément ceux qui étaient là ont réservé le soir même ou le lendemain matin !