Je m'appelle Mille Feuilles !

Nous y voilà ! Aujourd’hui il faisait super beau. J’ai enlevé les plastiques qui protégeaient les vitrages de la peinture minérale au silicate. J’ai rangé les derniers outils, enfin, caché, nous avons fait un coup de ménage.

J’ai ressorti une petite table de jardin et 2 chaises pour attirer l’oeil et agrémenter la façade, comme un bijou dans le décolleté d’une femme.

A 14h30, comme prévu, l’équipe de Pano Boutique de Clamart est arrivée avec les 2 enseignes.

Présentation de l'enseigne

C’est tout un symbole, le nom, le logo, la façade… Comme un enfant qui nait et à qui l’on donne son nom, longuement réfléchi, le rêve se fait chair. Souvenez-vous mes premiers billets, car j’ai ouvert le blog lors du concours pour trouver ce fameux nom. Merci à Dominique, je n’ai pas oublié l’invitation pour 2 personnes 🙂 Alors voilà, tout est là ! Et les clients ont bien compris, ils ont commencé à rentrer quand l’enseigne a été posée. Il faut dire qu’avec ce beau soleil, Mille Feuilles était vraiment… vraiment… beau, lumineux, accueillant. Les visiteurs sont de 2 sortes, fatalement, soit ils connaissaient déjà le lieu, du temps du Brétois ou encore avant, soit ils ne le connaissaient pas -je vous dis, fatalement. J’ai pu noter 2 réactions en fonction de la catégorie : ceux qui connaissaient disent, c’est méconnaissable, quel travail, quelle mise en valeur, c’est incroyable ; et puis ceux qui ne connaissaient, apprécient, la déco, le mobilier, les livres, et enfin arrivent sur la terrasse et j’entends « ah oui », « Incroyable »… Enfin, ils n’en reviennent pas.

Et puis enfin, il y a ceux qui connaissaient mon projet, une librairie-restaurant, soit. Et quand ils voient « la librairie », ils sont surpris, « je ne pensais pas que c’était si grand » « qu’il y aurait autant de livres »…

 

Aujourd’hui nous avons aussi servi nos premiers thés, cafés et gâteaux et les compliments ont été nombreux. Le café est torréfié par le meilleur torréfacteur de France « Saveurs des comptoirs », il changera tout les mois. Actuellement, c’est un mélange Arabica grand arôme, le prochain sera Bio et vient du Pérou. Les thés viennent du même endroit, il y en a des verts, des noirs, aromatisés ou classiques. Le café comme le thé est accompagné par la mignardise du jour, faite maison avec des produits en majorité bio, la farine Val d’or vient de Cernay-la-Ville. Aujourd’hui les cuisiniers ont proposé un Cheese cake qui semblent avoir séduit les gourmands, même un Biévrois d’origine polonaise.

Les libraires ont pu conseiller leurs premiers clients et nous avons assuré les premiers services… Je crois que nous avons des progrès à faire de ce côté mais avec le sourire tout devrait bien se passer.

Voilà, mes efforts sont enfin récompensés. Ce n’est pas fini mais nous rentrons dans une nouvelle période qui va me permettre d’apprécier le travail – le labeur – abattu.

Merci encore à mon équipe, Marion, Eloise, Simon et Simon pour m’avoir relayée, apporter leurs idées et leur expérience. J’ai choisi une équipe jeune, j’ai préféré la motivation à l’expérience… Ils ont forcément moins d’expérience que quelqu’un plus âgé mais ils en ont suffisamment et ne sont pas encore devenus désabusés, restent ouverts à la nouveauté et sont prêts à aller à contre-courant, enfin, en général 😉

Je vous envoie un nouveau flyer prochainement pour continuer à parler de nous car maintenant il s’agit de rentabiliser l’investissement et « nourrir » 5 personnes. C’est formidable d’avoir créer un lieu, maintenant il va falloir le transformer en tiroir-caisse !

Publicités