janvier 2011


C’est un vrai problème dans le centre de Bièvres. Le sujet revient régulièrement dans les campagnes pour les municipales, puis au cours du mandat. Où ajouter des places de stationnement ? Zone bleue ? Parc-mètre ? Chaque nouvelle équipe rajoute des parcs de stationnement, lors de la précédente mandature un grand parking a été ajouté à côté de la mairie et un autre aux abords de la nouvelle crèche, lors de la présente mandature le parking de la crèche a été étendu. Et pourtant cela ne suffit jamais.

Le Mille Feuilles est dans le centre, près de l’église, le soir, la nuit, le matin à l’heure de la rentrée des classes et le midi les places de stationnement sont prises d’assaut. Les parkings privés sont très rares et pas forcément utilisés : il est plus simple et plus rapide de se garer dans la rue et les m2 étant « chers », on utilise le parking pour ranger ou pour ajouter une pièce à la maison.

Alors je retrouve régulièrement une ou deux voitures garées sur le trottoir devant le Mille Feuilles, parfois le week-end entier, bien collées aux portes, si les conducteurs avaient pu entrer… Pas facile de bricoler, entrer du matériel, sortir des gravats… De quoi énerver…

Mais les travaux vont bientôt se terminer, les portes du Mille Feuilles vont s’ouvrir aux clients qui ne rentreront pas avec leur voiture mais viendront probablement en voiture… Nombreux, je l’espère, de loin, je l’espère aussi !

Passage Marieclaude Pierre

Et où stationneront-ils ?

Voici quelques tuyaux :

– le parking de la mairie n’est vraiment pas loin, il faut ensuite traverser la rue du Petit Bièvres et couper par le chemin Marie ClaudePierre, il est raide mais tellement charmant… Si vous venez au Mille Feuilles pour la vue et la convivialité, c’est un avant-goût, le charme des pavés, des ruelles étroites…

– le parking des écoles, très vaste, est en fait composé de 3 parkings. Une fois garé,  Le Mille Feuilles est vraiment tout près, il suffit de continuer la rue des écoles qui est en sens unique, il faut donc commencer par aller au parking des écoles, sans passer par la place de l’église.

Stationnement rue de la Fontaine

 

– Le bas de la rue de la fontaine offre quelques places, derrière la fameuse statue de Juliette Dodue. Là aussi, vous ne saurez résister au charme de la plus belle et certainement plus ancienne rue de Bièvres. Remontez la rue de la Fontaine, qui est aussi très raide, et vous arriverez au croisement de la rue des Mathurins et de la rue de l’église. Le Mille Feuilles est juste à gauche, suspendu juste au-dessus de la rue de la Fontaine.

Je pense que je ne vais pas me faire des amis en vous proposant d’emprunter cette rue

mais il va bien falloir pallier à ce problème de stationnement.

rue de la Fontaine

 

rue de la Fontaine

 

 

 

 

 

 

– et enfin j’ai demandé quelques places en zone bleue pour éviter les « voitures-ventouses » et puis celles des collègues du début de la rue de l’église, déjà en zone bleue et qui chercheront une place un peu plus loin mais pas trop loin… Mais parfois être élue peut avoir des inconvénients : par peur d’être accusée de favoritisme, on en fait encore moins… Nous verrons bien, j’envoie mon courrier « officiel » ce jour 🙂

Une dernière chose, je n’ai pas encore fait changer les panneaux signalant le Mille Feuilles : il faut suivre les indications « Le Brétois » !

Et puis, le mieux, c’est de venir à pied, en vélo, en trottinette, à cheval, en RER… Enfin quand on peut !

« Le lion et le rat

Il faut, autant qu’on peut, obliger tout le monde :
On a souvent besoin d’un plus petit que soi.
De cette vérité deux Fables feront foi,
Tant la chose en preuves abonde.
Entre les pattes d’un Lion
Un Rat sortit de terre assez à l’étourdie.
Le Roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu’il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu’un aurait-il jamais cru
Qu’un Lion d’un Rat eût affaire ?
Cependant il advint qu’au sortir des forêts
Ce Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu’une maille rongée emporta tout l’ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage. »

Jean de La Fontaine

Ce soir j’ai cherché des citations sur la patience. Ce n’est pas ma plus grande qualité et je suis à rude épreuve avec ces travaux qui sont bien plus longs qu’annoncés !

J’ai trouvé des citations qui mettent la patience en valeur comme celle de La Fontaine et d’autres que la déprécient ; « Patience. Forme mineure de désespoir, déguisée en vertu. », « La patience est une vertu de petit-bourgeois. »…. Au final je n’ai d’autres choix que d’être patiente et de continuer à déployer tous mes efforts pour atteindre mon but -avec impatience 🙂 – : finir les travaux, préparer tout ce qui est nécessaire et ouvrir au plus vite !

Je veux remercier tous ceux qui sont venus peindre ou nettoyer ces deux derniers week-end  :  Marie-Pierre, Carole, Bruno, Patrice, Amine, Eric, Fabien, Sandrine, Romain, Damien et bien sûr Olivier. Merci aussi à ceux qui m’ont encouragée en passant, par sms ou par téléphone : Marianne, Evelyne, Isabelle, Sylvie, Pascal…

Tous les peintres ont pu apprécier les peintures écologiques, la peinture à émulsion comme la laque.

Nous avons bien avancé, 2 des 5 plafonds sont finis, la couche d’apprêt est passée partout ou presque, les toilettes n’attendent plus qu’un couche… Le ragréage des sols devrait commencer mercredi.

« La patience commence avec des larmes, et, à la fin, sourit. » Ramon Llull

Vivement la suite !

Je vous fais passer un petit message d’un ami…

Le beau projet de Véronique va très bientôt passer du rêve à la réalité…

Une librairie restaurant à Bièvres ! ( nb : c’est  le premier lieu de ce type en île   de France… )

Ce sera aussi un lieu de rencontre, de création, de découverte, que ce soit vers   la littérature, la poésie, l’écriture, la musique, la gastronomie, l’oenologie, ou le mélange de ces genres…

Pour épauler ce projet une association se forme : «  mille et une feuilles »

Contactez nous via ce blog ou sur milune.feuilles@gmail.com si vous souhaitez accompagner cette aventure

mille et une feuilles – Association loi 1901

Maison des associations – Domaine ratel – 91570 Bièvres

statuts en cours –

Les enduits sont finis ! Le carrelage est fini ! Le mille Feuilles est clos ! Le chauffage fonctionne !

J’ai plein de gros pots de peinture, des rouleaux, des pinceaux, des spalters, des pochoirs, des idées et seulement 2 mains !

Il faut d’abord « imprimer », c’est à dire appliquer une première couche de peinture diluée à 30 %, l’impression, sur tous les enduits.

Ensuite,

  • dans les pièces humides et sur les boiseries, l’impression est faite avec une primaire spéciale Ecofa, puis il faut appliquer 2 couches de laque satinée (elle est plus élastique qu’une peinture à l’eau), Ecofa laque satinée. Au rouleau, plafonds et murs. Les sanitaires et la cuisine.
  • sur les plafonds, il faut appliquer 2 couches de peinture à l’eau mat, Dispersion Edel. Au rouleau. J’ai des grands manches. Même avec mon mètre 56, j’y arrive. Alors vous…
  • Sur tous les autres murs, ça se complique. J’ai acheté une peinture à la chaux, Peinture chaux/caséïne Volvox. Elle se dilue à l’eau. On peut y ajouter du diluant pour la rendre plus « solide ». On peut y ajouter des pigments. Je ne suis pas encore bien décidée. Pigments dans la peinture ? Pigments uniquement dans le glacis qui sera appliqué après 2 couches de peinture ? Application au spalter pour plus d’effet. Et enfin de la cire-patine pour protéger.
  • Et puis il y a des tableaux à peindre par-ci, par-là. Des phrase à écrire le long des murs.

Tous les produits viennent de Bien-être Matériaux. Si vous voulez les tester avant de les utiliser vous-même. N’hésitez pas, c’est l’occasion ! Je vous ai mis les liens sur toutes les fiches techniques, vous pouvez même vous former avant de venir en classe d’application.

Si certains ne se sentent pas l’âme peintre. Il y aura des étagères en nombre à monter dans 10 ou 15 jours. Et puis aussi du ménage !

Je commence vendredi après-midi. Vous êtes les bienvenus, en tenue de peintre ou en simple touriste 🙂

A bientôt !

Bonne année à tous mes lecteurs et futurs lecteurs !

J’ai espéré voir l’ouverture du Mille Feuilles en 2010 mais ce sera pour 2011, certainement une meilleure année…

Les travaux ont bien progressé entre les deux fêtes.

Les 2 fenêtres jumelles de l’espace jeunesse offrent enfin un vue complète sur la vallée.

La petite fenêtre coulissante est complètement blanche.

Les vitrines et les sas d’évacuation ne sont pas encore complètement installés mais cela se précise. Pour ceux qui passent devant le Mille Feuilles vous avez dû observer quelques changements.

Les enduits sont presque terminés.

La cuisine est pratiquement carrelée, elle sera blanche, propre, claire, vaste, fonctionnelle, agréable en somme ! Je pense que les cuistots auront plaisir à y cuisiner. Et pourquoi pas y accueillir des cours de cuisine ?

J’ai reçu mon matériel informatique le 24 décembre, beau cadeau de Noël non ? Le paramétrage est fait. Il ne reste plus qu’à se former à notre outil de gestion de librairie. Il permet de faire la caisse, la gestion du stock de librairie, papeterie, jeux (…), les commandes de livres, la gestion des clients, d’une carte de fidélité, la recherche d’un ouvrage, l’écoute de l’extrait d’un livre audio (histoire de vérifier que la voix nous plaît :-)) et encore plein d’autres choses.

Les peintures devraient commencer vraiment vers le milieu de semaine. Nous avons déjà fait une première couche d’impression avant les enduits. Il faut en faire une nouvelle après les enduits.  Nous finissons de nettoyer les poutres rescapées ainsi qu’un bout de mur en colombages qui ne nécessitait pas d’être en coupe-feu. Soyez rassurés les peintures sont écologiques et vous ne prenez aucun risque d’intoxication 😉 Pour les artistes, il y aura un glacis au spalter en final, n’hésitez pas à venir exprimer votre art !

Il restera ensuite, côté travaux

  • les sols, mais ce sera mieux une fois les peintures faites
  • la pose des sanitaires, après les sols
  • l’achat et le montage, voire leur « adaptation », des bibliothèques et de l’accueil/bar
  • La réception du matériel de cuisine, le nettoyage et le rangement de la vaisselle, des batteries…
  • une immense ménage
  • la peinture de la façade après le passage du maçon
  • La pose des enseignes

Et puis il y a toutes les commandes de livres, du fond d’épicerie, la machine à café, la mise en place du système de filtrage et de gazéification de l’eau  (je ferai un article à ce sujet), récupérer les tables commandées en novembre, installer les chaises décorées par Erika… Et puis, et puis…

Sans oublier les tâches administratives auprès des impôts, de l’assurance, la déclaration de la licence IV, les contrats de travail, les demandes de subvention pour les formations, mettre en route la « compta » avec le comptable (Cabinet Jarry, un voisin, il est à Igny et a quelques attaches familiales avec un illustre biévrois), préparer tous les affichages obligatoires, préparer la communication pour l’ouverture, faire les cartes de visites, marque-pages, tampons, flyers…

Vous voyez c’est presque prêt… Ya ka ! Heureusement l’année commence à peine 🙂

Voilà, je nous souhaite donc une bonne année 2011 pleine de livres, de petits plats, de thé, de gâteaux, de bons vins à déguster en salle ou en terrasses, des petits bonheurs à partager en famille, entre collègues ou entre amis, ou avec votre chéri…

A bientôt