Voilà, nous espérions ouvrir pour Noël, une période propice (même exceptionnelle) pour la vente des livres…

Mais les travaux ne sont pas finis, ça avance, ça avance mais, mais…

J’ai quelques photos à vous montrer, j’ai enfin pu les décharger sur mon PC qui rend l’âme et attend avec impatience que le système informatique du Mille Feuilles prenne le relais.

Vous allez voir, il y a de quoi rire, enfin, sur le coup ça ne m’a vraiment pas fait rire !

D’abord, la vue de la terrasse sous la neige, le 9 décembre (Photo montage, très approximatif :-))

Vue enneigée de la terrasse du Mille Feuilles

Plus drôle, quelques fenêtres…

Fenêtre avec UN montant imitation bois !

La fameuse fenêtre qui a été livrée avec un seul montant imitation bois…

Le mystère reste complet :

– un pari (chiche je la monte avec un montant différent, personne ne le verra)?

– Un verre de porto en trop (elle vient du Portugal) ?

– Une fabrique d’aveugles ?

– Un type pressé qui n’avait plus la pièce en blanc…

Accessoirement la fenêtre n’est pas montée d’aplomb, pas isolée correctement (en regardant bien vous verrez un jour en haut à gauche)

La vue sur la vallée tronquée

Ici on se trouve dans l’espace jeunesse, le sol a été remonté de 40 cm pour l’accessibilité PMR, le plafond descendu de 5 cm pour les normes incendie, du coup les fenêtres font presque toute la hauteur de la pièce (2m). J’ai demandé que la partie basse soit fixe mais vitrée pour ne rien perdre de la vue. Voilà ce qui a été livré ! Si vous aviez vu ma tête quand j’ai vu ces 2 fenêtres ! Mon architecte a cru que j’allais avoir un malaise. Les artisans m’ont vite rassurée : « Pas de problème, on remplacera les plaques d’aluminium par des vitrages ». Ceux-ci ont été livrés depuis mais pas encore montés car il faut aussi changer les cales, le vitrage étant moins épais que les panneaux en aluminium.

J’attends avec impatience de retrouver l’intégralité de la vue.

En attendant, on isole, on isole…

Le vitrage a PRESQUE la bonne dimension

Avant-hier les vitrines et les sas d’entrée ont été livrés. Enfin ! Un beau rouge, une promesse d’isolation, de transparence…

L’euphorie est vite tombée…

Les vitrages sont arrivés très tardivement avec leur lot de surprises :

– Manquait le vitrage haut de la porte principale

– le vitrage bas de la porte de la cuisine était fendu

– les vitrages des 2 montants latéraux (photo, côté gauche) n’étaient pas à la bonne dimension

– en le montant, le vitrage bas de l’autre porte d’entrée a été fendu

Il fallu trouver une solution pour fermer le Mille Feuilles pour la nuit… Système D : la porte a été remontée, heureusement elle n’avait pas été « emportée » à la décharge, il restait le montant des gonds et des planches ont fermées l’autre côté !

Pendant ce temps la neige tombait et les ouvriers se demandaient s’ils pourraient rentrer chez eux…

Elle est pas belle ma cabine téléphonique anglaise ?

Ce n'est pas gros, c'est monstrueux

Côté cuisine, les normes d’assainissement nécessitent l’installation d’un bac à graisse dans les restaurants. Savez-vous à quoi ça ressemble ? Ya plus qu’à fermer… à carreler… à payer… Puis il faudra vidanger… Vous pensez que la TVA à 5,5 a compensé quoi ? Les normes incendie ? Les normes d’accessibilité PMR ? Les normes d’assainissement ? L’augmentation des charges ? L’augmentation du transport ? L’augmentation du SMIC ? Les 35H ? Ou a permis d’embaucher ? Mais ne vous inquiétez pas… Comme l’état trouve que les restaurateurs n’ont pas assez embauché, certaines déductions sur les charges sont en train de disparaître : j’en donne d’une main – en faisant beaucoup de battage – mais je reprends de l’autre – très discrètement…

Vous me sentez désabusée ? Mais non, mais non pas du tout !

Vous pensez que les hôpitaux filtrent les eaux usées qu’ils émettent (avec tout plein de produits médicamenteux…) ? Mais non, mais non pas du tout !

Merci Papa Noël

… Allez j’arrête pour ce soir le ton sarcastique, c’est Noël !

Regardez les beaux cadeaux qu’il m’a amenés : du réagréage, de la colle à carrelage, du carrelage, de la peinture à la chaux (écologique bien sur), du map, du ciment…

Et puis si la restauration et la librairie en fonctionnent pas… Je suivrais des chantiers !

 

Je vous souhaite un très beau Noël ! Et pleins de livres dans les souliers !

Publicités