Depuis sa création, le Mille Feuilles a fait le choix du respect, respect du consommateur en lui offrant la meilleure qualité et du producteur en choisissant grâce à notre torréfacteur et son importateur de petits producteurs payés au juste prix.

Pas simple de s’y retrouver dans ce monde de plus en plus spécialisé mais pourtant de plus en plus opaque.

Thomas, de Saveurs des comptoirs à Voisins-le-Bretonneux, m’a aidé à préparer cet article en répondant à quelques questions.

Je vais essayer de vous éclairer et ainsi vous permettre d’apprécier au mieux notre café en remontant la chaine du café, de la tasse jusqu’à l’exploitation !

Résultat de recherche d'images pour "gateaux de l'avent de felder"La mignardise faite maison, pour accompagner votre café nous vous réalisons une petite douceur : sablé breton, congolais, cookie, Vanille Kipferl d’après C. Felder… réalisée à partir de produits bio (sucre, beurre, oeufs, chocolat, vanille…). Un choix qui se marie avec bonheur avec un café !

Si vous ne pouvez pas en passer, qu’il vous faut du café sucré, nous vous proposons du sucre de canne, biologique en sucrier pour ne pas polluer inutilement la planète avec des emballages.

Le chauffe-tasse indispensable pour optimiser votre dégustation.

Un café servi dans une tasse en porcelaine froide perd une partie de ses qualités de dégustation. Plus la quantité préparée est petite (espresso/ristretto), plus il est important d’utiliser une tasse préchauffée. La porcelaine froide récupère immédiatement la chaleur du café chaud fraîchement préparé (jusqu’à 10° C en moins), ce qui entraîne une baisse plus rapide de sa température. Si vous ajoutez encore de la crème froide et du sucre dans l’espresso puis remuez le tout avec une cuillère froide, sa température chute de 10°C supplémentaires et il devient désagréable à boire.

En outre, ces conditions ne permettent pas au café de développer tout son arôme, de sorte qu’il dégage un parfum moins intense que dans une tasse préchauffée. La crème persiste également plus longtemps dans une tasse préchauffée.

La machine à café

Ici, pas de capsule, véritable ineptie écologique, nous en consommons suffisamment pour avoir une bonne machine. Sans parler des éventuels adjuvants… Nestlé n’est pas connu pour sa grande transparence quant aux contenus de ces fameuses capsules. On peut les remercier d’une chose, c’est d’avoir boosté la recherche du goût !

Nous utilisons une machine JURA, très grande marque Suisse de machines à expresso automatiques, qui a choisi de distribuer ses produits via les spécialistes du café, gage de recherche de qualité. La démarche de la marque, en terme de goût, de fiabilité et d’écologie correspond à des valeurs que nous partageons avec Saveurs des Comptoirs qui les distribuent auprès des particuliers et des professionnels.

Le torréfacteur

Thomas de Saveurs des comptoirs a été élu « Meilleur torréfacteur de France » en 2010. Tous les ans, un torréfacteur est désigné et conserve son titre à vie. Ce titre valorise la technicité des torréfacteurs puisqu’ils sont évalués sur la torréfaction du même café pour tous les concurrents.

Ce qui veut dire que le titre ne suffit pas pour choisir son torréfacteur, il faut aussi examiner le café ou mieux les exploitations avec lesquels il travaille. Les torréfacteurs vendent plusieurs qualités, de la moins bonne (ou pas) à la meilleure (ou pas), à destination de la cible recherchée, particulier, plus ou moins connaisseur, ou café-restaurant, plus ou moins exigeant, avec une différence de prix évidemment très importante !

Et puis il y a artisanal et artisanal… Thomas torréfie 3 à 12 kg lorsqu’un autre torréfacteur « artisanal » en torréfie 100 à 150kg ! Et qu’il fournit les machines à café des entreprises, des restaurants qui cherchent le meilleur prix…

La mouture doit être adaptée à la machine utilisée. Dans notre cas, pas de problème, Thomas connaît bien notre machine ! Le café doit être en grains pour conserver ses arômes, il est broyé à la demande par la machine Jura.

Le café et les exploitations

L’arabica contient bien moins de caféine et moins d’acides chlorogéniques que le robusta. Il possède plus d’huiles, ce qui rend son goût plus intense et beaucoup plus doux. La plupart des grands cafés sont obtenus à partir de grains d’arabica. Mais tous les arabicas ne sont pas des grands cafés.

Après le décorticage, une sorte de classification finale est opérée. Les éventuels résidus sont éliminés, puis les grains de café sont triés par taille, densité et couleur. C’est pourquoi on trouve au final plusieurs qualités sur le marché. Il existe par ailleurs différentes qualités d’arabica, comme de robusta.

Les désignations des différentes classes de qualité diffèrent selon les pays, ce qui brouille les repères.

Nous prenons donc de l’arabica.

Vient ensuite le choix entre les mélanges et les cafés d’origine. Nous prenons parfois des mélanges pour Noël par exemple. Ces mélanges permettent d’avoir un café plus consensuel, plus équilibré mais nous préférons prendre un risque et proposer des cafés avec plus d’identité et vous donner l’occasion d’une expérience différente selon le jour… Le café pousse en montagne, plus il est en altitude, plus il prend le temps de mûrir, plus il développera d’arôme. Qui dit altitude, dit diminution de l’exploitation et difficulté d’automatisation. Thomas travaille avec ces petits producteurs. L’intérêt est double : les arômes plus importants en altitude et l’absence d’automatisation car la machine arrache tous les grains sans distinction en une seule fois quelque soit la maturité de la « grappe », la main de l’homme ramasse les grains mûrs et repassera jusqu’à 11 fois pour les cueillir.

Voici quelques cafés parmi ceux que nous servons :

Colombie Supremo Région Huila – Coopérative Macao Crible 18 (arabica) :
Les productions caféières sont situées à partir de 1300 mètres au dessus du niveau de la mer et dépassent très souvent les 1700 mètres. La plupart des producteurs sont de petite taille, avec des fermes principalement comprises entre 1-5 hectares (entre 10 et 50 sacs). Reconnaissant la qualité des cafés de la région, la filière a toujours promu le traitement par voie lavée, avec une formation aux producteurs pour améliorer la qualité et la rendre homogène dans le temps.
Profil aromatique : Un nez gourmand autour de notes fruitées et d’agrumes, qui se confirment en bouche, avec un corps velouté et épais. Les arômes sont persistants et accompagnés d’un léger côté boisé.

Moka Sidamo Marabu d’Ethiopie lavé grade 2 (arabica) :
Le  » berceau du café  » offre ici un café équilibré et très persistant en bouche. Le nez, frais et explosif, développe des notes d’agrumes et de fleur (jasmin). En bouche, l’attaque est vive et gourmande, le milieu structuré et massif et la finale tout en finesse et en longueur. Cette personnalité en fait un café idéal du petit déjeuner et du déjeuner.

Nouvelle Guinée SIGRI A (arabica) :
Un café issu des plants du fameux Blue Montain de Jamaïque.
De cette source prestigieuse il prend la finesse et l’équilibre. S’ajoute à cela le terroir de la jungle luxuriante où il pousse : puissance, fruité et acidité parfaite pour développer un corps généreux et persistant.

Costa Rica SHB Tarrazu Rio Jorco (arabica) :
Tarrazu est sans doute la région caféière du Costa Rica la plus réputée. Elle abrite l’excellente plantation « Rio Jorco ». Le nez de cet arabica développe des notes boisées mais aussi de fruits confits et de fruits secs sucrés (datte, figue). L’attaque en bouche est gourmande, ample et suave. Le milieu expressif avec une très belle matière sans lourdeur.
Un café corsé et équilibré, finissant sur des notes légèrement caramelisées.

Inde Malabar Moussonné AA (arabica) :
L’Inde est un producteur de café peu connu mais qui sait réserver des surprises agréables. Cultivé en inde pendant les moussons, cet arabica révèle des arômes de noisette, de miel et de tabac blond étonnants.
Toute la journée dans toutes les cafetières, pour les amateurs de cafés atypiques.

Don Chalo Panama – région Jurutungo (arabica) :
Arabica lavé – 100% Catura

Gonzalo Batista, alias Don Chalo, est le propriétaire d’une petite ferme qu’il a achetée il y a environ 45 ans, pour élever du bétail. Il se rendit compte que de nombreux caféiers y fleurissaient et se chargeaient de cerises. Il décida donc de consacrer une partie de sa ferme à la production de café. Quand leur importateur de café découvre cette plantation début 2016, Gonzalo s’apprêtait à tout arrêter : pas assez rentable. Fort heureusement, il vend désormais, à sa vraie valeur, un café atypique pour le Panama, fruité, légèrement épicé et d’une douceur gourmande et juteuse.

Guatemala Atitlan – Pampojila – 100% Caturra (arabica) :
Alex Herrera est le propriétaire de cette plantation très particulière en polyculture (noix de macadamia, miel, caoutchouc et quinine -connue notamment comme remède au paludisme-). Son objectif a toujours été de produire en respectant un mode de production responsable, durable et socialement viable. Suite à la tempête Agatha de 2010 Alex rachète la ferme Pampojila, dont les outils de production avaient été totalement dévastés. Il la remet en état et redonne ainsi du travail à une centaine de famille. La ferme est aujourd’hui productive, avec un programme de conservation environnemental en fonctionnement. Aujourd’hui, 250 hectares de caféiers Caturra sont plantés entre 1470 et 1720 mètres; les 250 hectares restants servent de réserve naturelle. Plus vif et fruité que les cafés d’Antigua, ce café garde la personnalité du pays et notamment une légère acidité en finale qui donne ses notes épicées.
Il ravira notamment les utilisateurs de cafetières piston.

Rwanda Kibumbwe Titus Bourbon (arabica) :
Le terroir de Kibumbwe se situe au coeur des montagnes qui s’étirent des monts Virunga à la frontière Ougandaise jusqu’à la frontière Burundaise.
Le climat équatorial du Rwanda est relativement tempéré avec une température moyenne de 20°C grâce à l’altitude et aux deux saisons des pluies.
Les caféiers sont cultivés entre 1700m et 2100m d’altitude sur des sols volcaniques. Ils bénéficient d’un ombrage naturel lié à une biodiversité extrêmement riche puisque 200 espèces d’arbres différentes sont répertoriés ainsi que 300 espèces d’oiseaux.
A la dégustation : Très belle vivacité et complexité aromatique autour d’une attaque agrumes et bois vert. Des notes finales plus fruités et gourmandes de raisin et de poire. Encore plus gourmand en cafetière italienne.

République Dominicaine Don Jemenez Estate Cibao Altura (arabica) :
Plantation de 60 hectares située dans la cordillère centrale, berceau du Pico del Duarte, sommet le plus élevé des Caraïbes, la finca Don Jimenez est l’une des plus hautes de République Dominicaine.

Décaféiné sans Solvant (arabica)

Redécouvrez le décaféiné sans risque pour votre santé, avec nos cafés débarrassés de leur caféine par un procédé sans solvant. Les arômes et le corps du café sont ainsi conservés et peuvent s’épanouir du matin au soir dans toutes les cafetières.
Origine actuelle : Mexique procédé Suisse

 

IMG_20160827_162253

Clémentine BEAUVAIS, qui a écrit l’excellent les petites reines paru en avril 2015  ( lisez-le, il n’est pas trop tard, c’est fin, drôle et émouvant) réitère avec deux nouveaux romans :

 

songe a la douceurSonge à la douceur – Clémentine Beauvais – Sarbacane – 15,50€

Un livre tout en vers qui retranscrit la poésie et la douleur des émois amoureux.

Eugène a 17 ans, Tatiana en a 14, évidement ils vont développer des sentiments l’un pour l’autre, mais ce sont des adolescents, un peu naïfs, un peu fiers, et un drame viendra mettre un terme à une première histoire d’amour qui n’a pas pu commencer.

10 ans plus tard, ils se recroisent par hasard dans le métro, ils ont bien muri, pourtant les adolescents qu’ils été autrefois vont resurgir à nouveaux.

Un livre beau, drôle et poétique, pour tout ceux qui ont vécu ou vont vivre leur premier émoi amoureux.

 

Second livre je1507-1unesse,

La Plume de Marie– Clémentine Beauvais – Talents Hauts – 8,00€

Un livre plus simple pour les 8-10 ans, sur l’égalité des chances et le droit à l’éducation pour tous. Marie, jeune servante demoiselle de compagnie, a eu la chance d’apprendre à lire et à écrire. Elle a beaucoup de talent mais son rang social lui permettra-t-il un jour de vivre de sa plume ?

 

 

Gwénaelle – libraire au Mille Feuilles

Le Mille Feuilles de Bièvres ouvrira exceptionnellement en avance de quelques jours pour la librairie et le salon de thé à partir de samedi 13 août. Il parait que tout est fermé… qu’il n’y a rien à faire… Et bien si, il est possible de s’acheter un livre, de boire une bière ou une grenadine pétillante sur la terrasse du Mille feuilles et de faire comme si c’était les vacances à Bièvres🙂

C’est bien beau de lire, et puis encore lire, et puis encore, encore lire… des romans de la rentrée littéraire… Encore faut-il vous en dire quelques mots…

En voici, à mi-chemin des vacances, une première sélection.

Mauvais coûts, Jacky Schwartzmann, La fosse aux ours, août 2016, 18€

Mauvais coutsUn petit roman drôle et grinçant qui nous tient éveillé même après de longues journées de travail.

J’ai fini par m’attacher à cet enfoiré, acheteur dans un grand groupe. Parce qu’il n’a pas eu de chance ? Parce qu’il est employé par une société tout aussi pourri ? Parce qu’il est seul ? Pourquoi ?

 

 

 

 

Les bottes suédoises, Henning Mankell, Seuil, août 2016, 21€

bottes suedoisesJe n’avais pas lu « Les chaussures italiennes » qui avait été un vrai succès, je n’ai donc pas d’élément de comparaison pour dire si c’est mieux, aussi bien ou non. En tout cas cela ne gêne en rien la lecture de cette suite. J’ai compris ce qu’étaient ces fameuses chaussures…

Suite à l’incendie qui va détruire sa maison sur son île de la Baltique, notre médecin à la retraite de 70 ans, perd tout et se retrouve avec 2 bottes suédoises du même pied. A-t-il encore des raison de vivre ?

 

 

 

L’archipel d’une autre vie – Andreï Makine – Seuil –

archipel autre vieUn magnifique roman d’aventure raconté par le grand écrivain Andreï Makine. Une belle leçon de vie. Comment continuer à avancer malgré la haine et la bêtise des autres, malgré un régime totalitaire, malgré un climat extrême, un territoire peu accueillant ?

Si vous avez aimé le grand marin de Catherine Poulain, vous aimerez cette chasse à l’homme. Avec une plume magnifique.

Comment des conditions extrêmes peuvent-elles parfois être source de bonheur…

 

 

 

L’effraction ,  Omar Benlaala,  L’aube,

leffractionUne réponse très intéressante de Omar Benlaala au second « roman » de Édouard Louis.

C’est en janvier 2016 qu’Édouard Louis nous raconte dans « Histoire de la violence », le viol et le vol dont il a été victime la soirée de Noël 2012. Réda, un jeune kabyle, rencontré à 4h du matin à Paris, le vole et l’agresse après avoir fait l’amour avec lui dans son studio dans lequel il l’a invité. Comme son précédent livre, ce n’est effectivement pas tout à fait un roman et Édouard Louis est assigné en référé par son agresseur en mars 2016 pour atteinte à la présomption d’innocence.

L’effraction est une transposition de « Histoire de la violence ». Un jeune parisien d’origine Kabyle répond aux questions du père d’une amie et par ailleurs sociologue. Ce dernier, suite aux agressions de Cologne, mène une enquête sur la sexualité des français issus de l’immigration.

Un livre qui interroge et qui se lit bien plus facilement qu’une enquête sociologique !

 

Un Paquebot dans les arbres, Valentine Goby, Actes Sud, Août 2016, 19,80€

un paquebotL’après-guerre à la Roche-Guyon, le café le Balto ne désemplit pas, au son de l’harmonica de Paul Blanc, personnage solaire, entouré de sa femme et de ses enfants. Mathilde, la plus jeune de ses filles, nous dit son histoire, a rebours, depuis une dernière visite sur les ruines du sana d’Aincourt. L’admiration pour le père, la vie qui tourne amère. La petite histoire qui rejoint la Grande, tubards, assurés sociaux et anciens d’Algérie. Des destins qui résistent a la misère, une volonté de reconstruire et de voir le soleil. Mathilde ne lâche pas la vie, vous ne lâcherez pas son histoire.

 

 

 

 

continuerContinuer, Laurent Mauvignier, Editions de Minuit, septembre 2016, 17€

L’aventure initiatique et haletante d’une mère et son fils au Kirghizstan. Grand souffle de vie et mise en garde contre le replis sur soi. Personne n’est tout blanc ou tout noir. Mauvignier sait faire accoucher ses personnages de leur destin avec beaucoup de justesse… et de suspense.

 


 

Des hommes de peu de foi, Nickolas Butler, éditions Autrement, Août 2016, 23€

hommes peu de foiNelson a 13 ans en 1962 quand il va avec son père dans son camp de scout l’été dans le Wisconsin. Il est le clairon du camp mais surtout le souffre-douleur. Ce qui se passera dans ce camp sera décisif pour la suite de sa vie comme nous ne verrons en 1996 puis en 2019, toujours dans ce même camp.

Sur la difficulté d’être un garçon parmi les autres, un fils, un mari, un père, un patriote et un militaire.

Très beau et dur roman par l’auteur de « Retour à Little Wing ».

 

 

La suite à venir !

 

 

Voici quelques indications pour les horaires d’ouverture cet été :

Tout d’abord, aujourd’hui 14 juillet les 2 Mille feuilles sont ouverts pour fêter ce grand soleil de Toussaint !

Ensuite, nous fermerons le samedi 30 juillet au soir pour quelques semaines de vacances.

Réouverture mercredi 17 août à Bièvres et mercredi 24 août à Ville d’Avray.

Les horaires évoluent à Ville d’Avray.

Fermeture le lundi et le dimanche dès à présent. Ouverture le mardi à partir du 6 septembre, de 11h à 19h. Cela fait donc ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h.

Pour Bièvres, pas de changement, ouverture du mardi au samedi de 10h30 à 19h et le dimanche de 10h30 à 15h.

 

Bonnes vacances à tous, de notre côté elles seront agréablement studieuses afin de préparer la rentrée littéraire. De belles pépites en perspectives ! Les valises sont pleines ! Chouette🙂 Véronique Ovaldé, Jim Fergus, Laurence Tardieu, Olivier Py, Jim Harrison, Serge Joncour, Ito Ogawa, Salman Rushdie, Magyd Cherfi, Valentine Goby, Eric Vuillard, Amelie Nothomb, Jean-Michel Guenassia, Joann Sfar, Nickolas Buttler, Yasmina Reza,Yan Martel, Sophie Daull, Céline Minard, Henning Mankell, Antonio Munoz Molina, Eric Faye, Andrei Makine, … Et plein de nouveaux auteurs seront au rendez-vous pour nous faire rire, nous faire pleurer, nous faire voyager..!

 

Samedi 2 juillet, venez fêter en musique notre première année à Ville-d’Avray!

Nous attendons le beau temps – quand même au mois de juillet ! – et vous proposons un concert de tango sur la terrasse avec le groupe Encuentro Tango Quintet. Vous pourrez boire un verre ou manger un morceau sur la terrasse et dans la salle ou danser une Milonga dans la salle d’exposition parquetée.

Participation à la musique 11€. Un jus de pommes ou une sangria offerte.

Réservation conseillée sur sullivan@millefeuilles.biz ou 01 41 15 81 81  ou  01 69 85 32 69.

A partir de 20h, mais vous pouvez venir avant puisque la librairie ne fermera pas…

Encuento Tango Quartet

Avec le Jazz venu des États-Unis, la Bossa Nova venue du Brésil et la Salsa des Caraïbes, le Tango Argentin est devenu au cours du 20éme siècle, une des expressions musicales les plus importantes. Ces musiques qui sont le fruit du métissage entre l’Europe, l’Afrique et les peuples autochtones du continent Américain ont marqué plusieurs générations de compositeurs sur toute la planète et continuent d’évoluer au gré de l’imagination et des influences diverses des créateurs.
C’est dans cette perspective que s’inscrit ENCUENTRO TANGO QUINTET,  composé de 5 musiciens venus de divers horizons et passionnés de Tango. Leur nom « Encuentro », « la rencontre », porte bien cette richesse de sensibilités, de couleurs et de mouvements et toutes les possibilités de connaissance de l’autre en formant un ensemble cohérent et porteur d’harmonies nouvelles. Leur musique ne laisse pas indifférent : les mots passion, nostalgie, voyage, « arte » prennent corps au travers de leurs instruments et de leur forte présence sur scène.
La musique originale d’Angelo Petronio, comme les reprises des grands classiques, sont empreintes de légèreté et invitent à l’évasion et la danse. C’est ce travail de création qui
donne une note très personnelle à leur musique.

Véronique RIOUX – Bandonéon
Née en Bretagne, sa passion pour le bandonéon la guide à Paris où elle étudie avec J.J. MOSALINI au conservatoire de Gennevilliers.
Parallèlement, elle fait ses études musicales au C.N.R. d’Aubervilliers et à l’Université Paris XIII. Plusieurs voyages en Argentine lui permettent d’approfondir sa pratique instrumentale et de côtoyer le monde du tango. Elle fonde et intègre plusieurs groupes, partageant son temps entre les concerts et la composition. Elle est soliste de l’orchestre « Les Fleurs noires » et se produit avec le sextet « Las Malenas ». Elle accompagne le chanteur Yorfela.

Mathilde FEBRER – Violon
Mathilde est une des rares violonistes de musique classique à jouer du jazz et bien sûr à improviser. Médaillée d’or et premier prix de violon du conservatoire national de Saint-Maur-des-Fossés, elle a suivi une formation auprès de Devy Erly , Alexis Galparine et Jean-pierre Wallez . En parallèle du monde classique, elle accompagne des formations et artistes les plus divers comme Alexandre Lagoya, Katia et Marielle Labecque, Charles Aznavour, Claude Bolling, Led Zeppelin, Renaud, Henri Salvador, Sanseverino, etc…. En 97, elle rencontre Pierre Blanchard qui lui montre les chemins qui mènent au jazz . Ils jouent ensemble dans la formation Arcollectiv. Elle participe également au onztet de violons jazz de Didier Lockwood . Puis elle joue avec Rodolphe Raffalli, Angelo Debarre, Merco Swing, Gadjo Drom, Moreno, Serge Krief, Florin Niculescu. Enfin, Mathilde est professeur de violon jazz pour les petits et les grands à l’école ARPEGE à Paris et aux ateliers d’arts à St-Maur-des-Fossés. Elle a rejoint Encuentro Tango Quintet en 2013.

Christine FONLUPT –  Piano
Elle reçoit un enseignement musical complet à Grenoble puis au CNSM de Paris où elle obtient un premier prix de piano, de musique de chambre et le Certificat d’Aptitude. Elle est également titulaire d’une licence de musicologie à la Sorbonne. Son éclectisme musical la conduit à se produire dans de très nombreux domaines artistiques : la musique de chambre avec de très grands artistes, tels Patrice Fontanarosa, Tasso Adamopoulos…, en soliste avec divers orchestres, dans le monde du spectacle, allant du théâtre de la Comédie Française (l’Ecole des femmes de Molière aux côtés de Catherine Samie, Jean-Claude Drouot, Eric Ruff) en passant par l’Opéra Bastille ou l’Opéra Comique, travaillant ainsi avec des metteurs en scène très différents (Eric Vignier, Jean-Claude Fall, Coline Serreau…). Depuis 2003, elle monte de nombreux spectacles Jeunes Publics, sélectionnés par les Jeunesses Musicales de France, et qui depuis sillonnent les routes de France (Histoire de Babar, La Petite Sirène, Aladin, la Belle et la Bête…). Intéressée par la création contemporaine, elle fait appel à de nombreux artistes contemporains pour réaliser les textes et musiques de ces spectacles, tels Graciane Finzi, Pierre Charvet, Olivier Kaspar. Elle a organisé pendant 8 ans le festival des Nuits musicales Catalanes (Perpignan) où de nombreux musiciens les rejoignent sur scène : Anne Queffélec, Olivier Charlier, Roland Pidoux, Patrice Fontanarosa, Emmanuelle Bertrand, Pascal Amoyel, Laurent Cabasso, Marielle Nordmann…Elle enseigne au CRR de Saint-Maur-des-Fossés, au CNSM de Paris et donne des master-class en Europe et en Chine. Intéressée par des musiques plus actuelles et plus improvisées, elle participe à des spectacles de cirque de rue, puis en 2014 intègre Encuentro Tango Quintet.

Angelo PETRONIO – Guitare, Arrangements, Composition
Il découvre la guitare à 9 ans. Il entame des études au Conservatoire National de Région de St-Maur-des-Fossés d’où il sort médaille d’or de guitare, puis se perfectionne avec le maitre Pedro Ibanez. Parallèlement il approfondit son écriture musicale (harmonie, contrepoint, analyse) avec le compositeur Horia Surianu. Il crée en 1993 le groupe Blues-Affair avec lequel il parcourt la France pendant près de 8 ans. De cette aventure nait l’album de blues « Luna Pazza » dans lequel il puise dans ses racines siciliennes. Il produit ensuite l’album « Anima Nuda », entièrement écrit en italien.
Angelo est aussi compositeur et arrangeur. Il compose pour la chanteuse Delphine Labey, il participe (guitare, arrangements, improvisation) à des formations aussi diverses que le QUARTET à SWING (jazz Swing), Aranka (musique croate), Jean-Jacques Fdida (conteur), Jean-Pierre Lemesle (poète) Alphonse Guette (chanson). Il dirige actuellement le quartet de jazz Swing Mire Prale. Toujours proche des couleurs latines, il a créé avec le contrebassiste Michel Fouquet, ENCUENTRO TANGO QUINTET où il présente des compositions propres ainsi que des arrangements de tangos traditionnels.

Grégoire DUBRUEL – Contrebasse
Grégoire commence la musique à l’âge de 8 ans en pratiquant la guitare. Il débute la contrebasse à 18 ans, et obtient le premier prix au CRR de Paris en 1997 dans la classe de Vincent Pasquier. Depuis, il n’a de cesse d’explorer les multiples facettes de son instrument en variant les expériences et les rencontres musicales. Il collabore régulièrement avec les formations suivantes : l’Orchestre de Contrebasse, les Dissonnances, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, Las Malenas, l’Octuor de France…

logo jparj bleu outils (2)« Devenir un lecteur explorateur »

Créer un nouveau lien Parent Enfant avec la Pédagogie Perceptive®, la lecture et le jeu

Partager un moment calme et ludique, un moment de découverte profonde avec son enfant, goûter un temps pour jouer et lire ensemble autrement dans le relâchement et le ressenti corporel. Vivre des expériences ludiques, des mises en situation pour apprendre à se connaître et interagir dans un climat bienveillant. La Pédagogie Perceptive développe la perception de soi, de son corps, de l’espace et des autres. Elle donne le goût de l’action, permet l’expression de ses talents et d’une communication positive dans la confiance.

Cet atelier, animé par Pascale Lesauvage, permet d’apprendre à accompagner son enfant à développer ses capacités à être à l’aise avec son corps, à gagner en confiance en lui, à être plus attentif, à gérer ses émotions et ses relations avec les autres.Cet atelier propose une expérience ludique, des mises en situation pour apprendre à se connaître, à interagir avec les autres dans un climat de bienveillance et de détente.

Pour plus d’informationshttp://www.lejeparlejeu.fr/

L’atelier aura lieu au Mille Feuilles à Bièvres de 10h15 à 11h15.

Participants : le parent avec son enfant de 3 à 6 ans.

Tenue souple, apporter un tapis et un livre
Tarif : 12€ l’atelier. Inscription au 01 69 85 32 69 ou contact@millefeuilles.biz

 

boeuf_sur_le_toit_facade_du_restaurantjpg

1922 – Le bœuf sur le toit

Un peu de poésie dans ce monde de brutes !

Nous vous proposons de participer au premier bœuf poétique du Mille Feuilles Sullivan sur la terrasse. Un bœuf sur la terrasse !

Quesaco ? Un bœuf poétique ? C’est pas vraiment végétarien ? Mais si je vous assure ! Et même bon pour le bilan carbone🙂

Vous avez déjà entendu parler de faire un bœuf  ? On dit aussi une jam session. Des musiciens qui ne se connaissent pas ou ne jouent pas habituellement ensemble, se regroupent et jouent ou improvisent.  Pourquoi un bœuf ? Parce que quelques musiciens et artistes connus (Cocteau, Braque, Breton, Satie, Hemingway, Mouloudji, Léo Ferré…) se réunissaient pour des jam sessions dans un cabaret qui s’appelait « le bœuf sur le toit » (cf expressio).

Venez donc lire votre poésie ou celle que vous aimez, avec votre instrument si vous en jouez et avec vos oreilles et votre cœur pour un moment poétique en compagnie de plusieurs poètes (il n’y aura pas Cocteau – Liste des participants à venir).

L’idée est venue suite à une rencontre d’une seconde du lycée Fustel de Massy et un poète, à la librairie Mille Feuilles de Bièvres. Nous avons parlé de la faible place qu’occupait la poésie dans les librairies mais aussi dans nos vies. J’ai comparé un livre de poésie à une partition de musique, pour un non musicien, pas facile à déchiffrer et encore plus à apprécier… Peut-être faudrait-il l’écouter ? Et j’ai imaginé de faire un bœuf poétique !

Le voici, rendez-vous samedi 11 juin à partir de 18h sur la terrasse du Mille Feuilles ! Bienvenue à tous de 3 ans à … (il y des centenaires aguerris à Ville-d’Avray) ! Poètes, slameurs, musiciens, spectateurs, acteurs…

Entrée libre

Facade arrière

2016 – Le boeuf sur la terrasse